Coût d’opportunité, retour sur la notion et son principe.

coût d’opportunité

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.leseveilles.info/2016/07/13/cout-dopportunite
LinkedIn

Le coût d’opportunité est une notion économique, financière, de gestion et psychologique. Il reste un terme économique de base qui caractérise les choix économiques.

 

Lorsqu’un acteur économique tend à utiliser sa richesse (salaire, dividende, épargne…) dans le circuit économique, il en résulte un choix. Ce choix consiste généralement en trois hypothèses. Premièrement l’individu souhaite utiliser sa richesse pour la consommation de biens ou de services. Deuxième choix possible, l’individu souhaite épargner sa richesse afin de l’utiliser plus tard, soit pour consommer, soit pour investir. Enfin l’acteur choisit d’utiliser sa richesse pour investir.

Ce processus de choix, va permettre à l’individu de choisir une des trois hypothèses énoncées plus haut qui ce fait en fonction du coût d’opportunité. En effet, le coût d’opportunité sera le déclencheur d’une action de l’individu au vu de l’opportunité et du profit futur de son choix d’action. Ainsi si l’acteur choisit d’utiliser sa richesse pour consommer, son choix résultera sûrement du fait d’une promotion, d’une nécessité (se nourrir), de facteurs psychologiques (en estimant que sa satisfaction est d’acheter tels produit ou service pour accroître sa satisfaction).

Le coût d’opportunité est une notion importante à prendre en compte. Il permet de pouvoir déterminer et rechercher les coûts cachés. De nombreux économistes tels que Frédéric Bastiat ou encore Maurice Allais ont depuis longtemps mis en avant l’importance des coûts cachés. Le coût d’opportunité s’il est appliqué permet de générer une recherche des coûts cachés, puisque ce dernier cherche à saisir la meilleure opportunité (rentabilité ou satisfaction).

Le fait de chercher la meilleure opportunité et donc le meilleur coût d’opportunité n’est pas sans risque. Même si l’opportunité annonce une occasion favorable, elle reste éventuelle. Ce qui signifie que la notion de risque est elle-même introduite par la notion d’opportunité, puisque l’opportunité au moment où elle l’est reste une notion variable. Tout élément qui n’est pas stable induit forcément un risque, ce qui signifie que le coût d’opportunité doit comprendre cette prime de risque pour être une occasion favorable.

Le coût d’opportunité peut donc être traduit en finance par exemple comme la rentabilité d’un placement. Mais cet exemple est incomplet. En effet, le coût d’opportunité prend en compte la mesure de choix, qui est un élément limité dans le temps et l’espace. Ce qui fait qu’en finance par exemple le coût d’opportunité peut ce comprendre comme étant le choix de rentabilité d’un placement parmi d’autres à un instant donné.

En somme le coût d’opportunité peut être défini comme le coût qu’on est prêt à supporter pour effectuer un choix à un instant déterminé en prenant en compte le risque éventuel que ce choix incombe, afin d’accroître sa satisfaction.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*