L’Union européenne une utopie ?

L'union européenne les éveillés

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Google+
Google+
https://www.leseveilles.info/2016/06/25/lunion-europeenne-une-utopie
LinkedIn

L’union européenne en péril !

Avec la victoire du Brexit ce vendredi 24 juin 2016, le Royaume-Uni se trouve le premier pays à vouloir sortir de L’union européenne. Serait-ce le premier d’une longue liste ?

 

L’union européenne traverse la tempête et ses états membres deviennent de plus en plus eurosceptiques, serait-ce la fin de l’Union européenne ? Son devenir est-il en péril et si oui pourquoi ? Afin de comprendre la situation, intéressons-nous un peu à son histoire !

Une histoire mouvementée

L’union européenne est créée en 1951 avec la communauté européenne du charbon et de l’acier qui deviendra la communauté économique européenne de 1957. Les six états fondateurs sont la France, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg. Cette communauté est créée dans un contexte économico-politique particulier. En effet, l’Europe est en ruine depuis la Seconde Guerre mondiale qui a marqué les esprits par son horreur et son intensité. Tout est à reconstruire et le plan Marshall est déjà exécuté. Se programme de prêt octroyé par les États-Unis à de nombreux pays d’Europe a pour but d’aider les états européens à se reconstruire après la guerre. Mais il implique l’ouverture du vieux continent à des produits américains et le renforcement du libéralisme. Les anciens empires s’effondrent (indépendance de l’Inde, de l’Indochine, l’Algérie…) et ses empires deviennent donc des états et perdent ainsi leurs puissances. Enfin c’est l’avènement de la guerre froide et des deux superpuissances économique qui sont les États-Unis et l’URSS.

 

L’union européenne est à la base une union économique, de libre échange qui devient suite au traité de Maastricht de 1992 une union économique et monétaire avec l’euro qui sera instauré en 1999. Mais l’Union européenne devient aussi une union politique à partir du traité de Maastricht. La question qui se pose c’est comment une union politico-économique et monétaire peut-elle être mise en place malgré la différence majeure de ses membres ? Il est important de rappeler que le continent européen est celui qui a vu le plus de guerres. De ce fait et de nos différences culturelles peut-on harmoniser une politique commune pour 28 états membres ? Le pari est de taille, surtout que les états les plus puissants dictent ce qui doit être fait. C’est le cas par exemple de l’Allemagne qui est la première puissance économique de l’Europe et qui par sa situation n’hésite pas à donner des lignes directrices dans la politique européenne. Cette politique sert directement les intérêts allemands, jusqu’à la grande crise migratoire de ses dernières années.

Une Union remise en cause

Par ailleurs, on remarque à la tête de L’union européenne des technocrates avérés qui n’ont nulle conscience des traditions, dogmes et mode de vies des populations qui composent l’Union européenne. Au-delà des politiques menées par L’union européenne qui peuvent être controversées, il apparaît aussi la question démocratique. Quand on voit que le traité de Rome de 2004, auquel la France a voté le non par référendum pour l’établissement d’une constitution européenne, fut passé par voie parlementaire lors du traité de Lisbonne de 2007, la question démocratique est donc soulevée. Car même si le traité de Lisbonne ne reprend pas forcément les mêmes termes que le traité de Rome, le fond est le même, seule la forme change. Il serait donc important que les institutions européennes se restructurent, que la gérance et la direction de l’Union européenne soient repensées, si cette dernière souhaite survivre, car une Union européenne technocratique rejetant toute souveraineté de ses états membres semble être plus que compromise.

 

1 Comment

  1. L’union européenne semble en effet être affaiblie! Et pour cause, cette belle promesse qu’est l’union européenne tend devenir anti-démocratique

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*